Inktober (or not)

Octobre, on est en octobre !!

Et octobre pour un dessineux, c’est souvent synonyme d’Inktober !! Pourtant, cette année, ce sera sans moi.

Non pas que je n’aime plus le faire, loin de là. Mais l’air de rien on se met pas mal de pression, parce qu’on a envie de bien faire et d’année en année, on voit des choses de plus en plus folles arriver.
Alors évidemment, cela doit avant tout être un moment sympathique, pour lequel on se motive et le seul but est de s’amuser et de progresser un petit peu. Néanmoins je vois souvent des artistes un peu à bout, qui se sentent obligés de le faire (même s’ils ne le montrent pas vraiment). J’en vois beaucoup aussi dire qu’ils n’ont pas le temps « mais on va quand même faire un tout petit truc » parce qu’on sait la visibilité que cette période apporte et que ce serait bête de ne pas en profiter, quitte à se mettre sur les rotules.
On a des listes qui arrivent de plus en plus tôt, des comptes qui rappellent l’événement à partir de la mi-août. C’est un peu comme le catalogue des jouets de Noël qui arrivent à la fin septembre, quoi.
Tout ça pour vous dire que cette année, je prends une pause. Je vais le regarder de loin. Et je prends une vraie pause. Les Little Witches se terminent doucement, je vais faire une petite escapade de 10 jours en Belgique dans ma famille, bref, je me repose !

Et si on en profitait pour faire un petit retour sur les inktobers passés ?

Eh oui, cela fait quand même quelques années que j’y participe ! Donc je vous propose une petite galerie par année ! C’est parti, on sort la Dolorean !

2014

C’était mon tout premier, j’étais tout timide, je découvrais ce qu’était cet événement. Je l’avais fait sous Clip Paint Studio (qu’on appelait encore Manga Studio. Je découvrais le logiciel et son encrage était juste fabuleux). Je ne suivais pas la liste des thèmes. Je m’étais arrêté au bout des 10 premiers et je ne sais plus trop pourquoi, comment.

2015

Là on passe aux choses un peu plus sérieuses. Déjà, celui-ci, je l’ai terminé ! C’est aussi la première fois où j’ai ressenti l’enthousiasme et l’effervescence que pouvait apporter ce type de défi communautaire. Tout le monde partage, commente, réagit, c’est VRAIMENT la fête pendant un mois. C’est aussi la première fois que des « et si tu en faisais un livre ? » sont arrivés.

Et le livre vint. Pour en savoir plus, et voir les images en intégralité et en grand (avec en bonus plein de dédicaces aussi parce que j’aurais pu en faire un deuxième livre, quasiment), il faut aller voir l’Inktober 2015 dans la partie porfolio.

2016

Cette année-là j’avais pour objectif de faire un inktober animalier. Chaque semaine, je prenais une espèce, la transformait en perso fantasy, et terminait à chaque fois la série par un négatif (encre blanche sur carnet noir).

Malheureusement, je n’ai pas pu le finir. Le travail était trop présent, et il fallait que je me concentre dessus.

2017

Je pense que celui de 2017, c’est celui dont on se rappelle le plus, n’est-ce pas ?
C’est cette année-là que je me suis mis une double contrainte: suivre la liste des thèmes, mais aussi raconter une histoire tout au long du mois. Ainsi sont nées les Little Witches. Il y a eu énormément d’amour pour ces petits personnages (encore merci tout plein à vous). Tellement que l’idée d’un second livre est apparue. Idée qui a mené au financement participatif sur Ulule, qui a connu un joli succès ! Et dont on reparlera très prochainement, car le livre devrait être bientôt disponible dans la boutique (mais en petite quantité) !

2018

Et le dernier en date. Pour celui-ci, j’ai repris le même principe que l’année précédente, une histoire complète. Seulement… je n’ai pas pu le terminer. À nouveau, le travail et une santé un peu vacillante ont fait que j’ai arrêté avant la fin du mois.

Mais l’histoire veut que ce nouveau récit reprenne vie grâce au financement participatif dont je parlais ci-dessus. Et pour l’intégration au livre des Little Witches, j’ai bien entendu terminé cette histoire !
Le bouquin étant terminé et sûrement bientôt expédié aux participants, ce sera l’occasion de revenir sur cet inktober, et de partager avec vous la fin de l’aventure commencée l’année dernière (pourquoi pas en fin de mois ^^)

Voilà, le petit tour des divers Inktober se termine, et je me dis que chacun d’entre eux a été une joli aventure, parfois un peu fatigante, ne le cachons pas. Mais il y a toujours eu énormément de retours positifs autour de ce que j’ai pu vous montrer, et ça fait vraiment plaisir de ressentir tout ça. Donc encore merci, et puis même si je ne le fais pas cette année (oui, j’ai dit que je prenais une pause. C’est non négociable !) on peut peut-être déjà se dire « à l’année prochaine » !

Une petite note pour la fin, car je vois que nous approchons des 50 personnes inscrites à la newsletter. Déjà merci beaucoup ! Et puis je le disais (mais je ne sais plus où… XD ), il est bien possible que des petits bonus soient disponibles pour ceux qui s’y inscrivent, donc n’hésitez pas (en plus, c’est le meilleur moyen de ne rien rater des actus, nouvelles illus, parutions de livres ou de jeux, etc) !
C’est par ici ou tout en bas de la page !

8 comments on "Inktober (or not)"

  • Naelynn dit :

    Super article ! 🙂 Ça fait du bien de voir que de plus en plus d’artistes dédramatisent l’Inktober. Personnellement je vais le tenter avec ma propre liste et si je ne trouve pas le temps, je pourrai toujours admirer le travail des autres ^^’ Passe de bonnes vacances en tout cas, elles sont bien méritées !

    • Coliandre dit :

      Merci (pour l’article et pour les vacances ^^).
      Oui, faut vraiment pas se mettre en PLS pour l’Inktober. C’est tellement devenu une affaire d’état… « il faut le faire », choisir sa liste, son truc, son bidule. Des artistes célèbres font carrément des listes à eux (avec leur nom dedans et tout). À un moment, c’est bien de dire « stop, calmez-vous » et repartir sur une base plus simple et sereine pour tout le monde, je pense.
      Et comme tu le dis, si on stoppe, bah on regarde ceux des autres (ou pas, parce que ça peut aussi renvoyer une sensation d’échec et il ne faut pas s’en vouloir pour la cause ^^) et on profite.

  • Daphné dit :

    Très chouette cet article! J’avais fait le inktober il y a 2 ans, j’avais adoré même si je n’ai pas pu le finir faute de temps et de fatigue (c’est vraiment prenant comme événement).
    Bref, profite bien de tes vacances ^^

    • Coliandre dit :

      Merci !
      En effet, c’est le genre de truc qui prend énormément d’importance une fois qu’on l’a commencé. On y pense beaucoup, trop, du moins en ce qui me concerne, et c’est souvent difficile de se concentrer sur autre chose ^^’.

  • Noémie Fambonne dit :

    Très cool comme article ! J’avais eu beaucoup d’appréhension avant de faire mon premier inktober, j’avais peur de la pression que ça engenderait de devoir tenir absolument le planning… Et puis j’ai découvert les Little Witches et ça m’a époustouflé ! Alors je me suis dit que moi aussi je voulais essayer de créer quelque chose, et de m’amuser pendant ce mois d’octobre, sans aucun autre objectif.
    En tout cas bonne vacances à toi😊

  • Yojimbe dit :

    Trop bien la rétrospective! c’était tellement bien que tu peux tout repartager pour inktober cette année sans souci! on adore 😀 btw T’imagines un jour on te propose de faire le jeu Little Witches, dans le même genre qu’Ori ou Gris, ce type de jeu, ohlala #dreaming

    • Coliandre dit :

      Merci Yojimbe !
      Haha, « tellement bien »… pourquoi pas, disons que c’est toujours difficile de regarder ou juger son propre travail. Donc je prends le compliment :D.
      Quant au jeu… eh bien je dois bien avouer que ça me plairait beaucoup. Surtout un truc du genre Ori, oui… totalement, même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.