Obscurio

Le vendredi, c’est sortie.
Et c’est bientôt la sortie d’Obscurio (le 4 octobre, pour être précis) ! Le nouveau jeu de Libellud, par l’Atelier (déjà auteur de OneKey). Aux illustrations, on retrouvera le studio M81 (comme pour Shadows Amsterdam) pour les cartes visions, et votre hôte (certains disent serviteur. Je vous aime bien, mais faut pas abuser, hein).

C’est quoi Obscurio ?

Obscurio, c’est un jeu d’interprétation d’images dans lequel vous allez jouer en équipe. Une équipe qui va se rendre dans une bibliothèque géante pour aller chercher un grimoire ancien. Grimoire qui va vous aider à sortir de ce labyrinthe, parce que oui, ce ne sera pas simple de trouver votre chemin dans cette bibliothèque. À chaque tour, vous aurez à interpréter les visions du grimoire afin de trouver la bonne sortie. Sans quoi vous resterez coincé dans la même pièce.
Ce n’est déjà pas simple, mais il y a un petit détail important… c’est que dans l’équipe se cache un traître. Qui n’a aucune envie que votre équipe réussisse à s’échapper avec le grimoire. Il va donc vous compliquer la vie, en donnant de faux indices, en essayant de vous tromper sur le chemin à prendre.
Est-ce que l’équipe sera assez habile pour le démasquer ? Je l’espère pour vous !

Et pour vous mettre dans l’ambiance, la bande-annonce !

Et tu as fait quoi dedans ?

C’est vrai que j’ai dit que le studio M81 avait fait les cartes visions. Du coup, je me suis occupé du reste, c’est-à-dire de la boîte, du plateau, du grimoire, ainsi que le socle qui le soutien (vous verrez en dessous, tout le matos est hyper cool), et les persos que vous allez incarner! Le tout sous la direction artistique de Jérémy Couturier.
En direct, un petit aperçu:

Pour en voir un petit peu plus, rendez-vous dans la partie Portfolio

Y a quoi dans la boîte ?

Plein de choses ! Le plateau, les cartes visions, les cartes des magiciens, le grimoire et son socle, un sablier, des pièges à glisser sur les cartes visions (vous pensiez bien que ça n’allait pas être si simple !), des cartes pièges, justements… et encore plein d’autres trucs !

Si c’est pas beau tout ça !

Puis je vais laisser Maximilien de chez Libellud parler à ma place (parce que je suis fainéant), et vous laissez découvrir la vidéo « Open the box ».

Si avec tout ça, vous n’avez pas eu envie de vous précipiter pour essayer Obscurio, je ne peux plus rien pour vous. Tout ce que je lui souhaite, c’est d’avoir au moins autant de succès que Mysterium, car dans l’ambiance, la thématique, j’ai pris énormément de plaisir à illustrer ces deux jeux, dont les univers ne sont pas très éloignés, et me parlent beaucoup.

Sur ce, je vous dis à très bientôt, et puis n’hésitez pas, si vous avez déjà joué, testé Obscurio, à dire ce que vous en avez pensé ;).

4 comments on "Obscurio"

  • RedMarten dit :

    Le jeu a l’air vraiment très chouette, mais je dois bien avouer que je suis surtout enthousiasmé par l’univers graphique et cette idée de bibliothèque labyrinthique ^^!

  • Monsi dit :

    Heyo (: Ca fait un moment que je devais écrire un petit commentaire (mais je lis tous les articles, promis).

    • J’aurais bien aimé que tu expliques un peu comment tu conçois les personnages, est-ce que l’éditeur a déjà une idée sur la question ? Est-ce que tu utilises régulièrement les mêmes archétypes ? (Mamie, le vieux barbu, le jeune aventurier blond ?)

    • Est-ce que parfois tu glisses des petits easter eggs dans tes illustrations ? :3

    Bonne continuation et merci pour ces billets de partage (:
    PS : le Spectrum est trop bien :3

    • Coliandre dit :

      Hello ! Merci pour le commentaire alors ;).

      Ce sont de bonnes questions !
      Je tâcherai de garder ça en tête lors d’un prochain article, faire un vrai petit carnet (mais il faut le prévoir en amont ^^).

      Pour y répondre brièvement, concernant Obscurio, il y avait un cahier des charges assez précis. Ce que j’apprécie, car souvent, il est un bon guide, sans être trop directif. Ce qui est vraiment agréable. L’objectif, ici, c’était d’avoir un peu de tout, être représentatif au maximum. Donc on a des persos de tous les âges, des racisés, une certaine parité (impossible avec 7 persos ^^’).
      Et pour les easter eggs… oui, carrément. Dès que je le peux, il y a un chat blanc (celui du Chat qui avait peur des ombres, vu que c’est le nôtre ^^). On peut le voir dans Alice au pays des merveilles, Dixit, Mysterium, Soufflevent, Le petit bois du dimanche soir.
      Et d’autres bien sûr, mais là… je vous laisserai le soin de les chercher !

Répondre à Coliandre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.